376 Partages

Dans l’Ancien Testament il y avait plus de six cents règles religieuses. Personne ne pouvait toutes les suivre. Au moindre faux pas, il fallait offrir un animal en sacrifice. Les gens essayaient, échouaient, se sentaient coupables et redoublaient d’efforts, se trompaient à nouveau et offraient plus de sacrifices. C’était un cycle sans fin. Puis Jésus est venu et « a inauguré pour nous comme un chemin nouveau et vivant » pour avoir une relation avec Dieu. Son chemin comprend le pardon des péchés, et le remplacement des sacrifices par la foi en lui. Beaucoup pensaient que c’était juste trop beau pour être vrai, alors ils continuaient à tout faire pour impressionner Dieu avec leurs bonnes œuvres. Et vous ? Un auteur chrétien écrit : « J’ai vécu ainsi pendant des années. Tout devait être parfait, sinon j’étais fâché avec Dieu. Cette quête impossible de perfection me privait de paix et de joie. J’avais beau essayer d’agir avec amour, j’étais loin d’être une personne aimable. Difficile de donner aux autres ce que je n’avais pas reçu ! Comme Dieu ne m’avait pas accordé sa grâce pour mes erreurs, je ne pouvais la transmettre à personne. Je cherchais à suivre toutes les règles dont beaucoup n’étaient même pas bibliques. Mais Dieu merci, je n’ai plus à vivre ainsi. Aujourd’hui je n’agis pas pour être sauvé mais parce que je suis sauvé ! Mon salut ne vient pas de ce que je fais, mais seulement de ce que Jésus a fait pour moi. » Si vous prenez conscience de cette vérité, votre relation avec Dieu cessera d’être une corvée pour devenir source de joie.