Pour réalis­er le plan de Dieu, vous devez vous lier aux bonnes per­son­nes, celles qui restent à vos côtés, quoi qu’il arrive. Voyez Jonathan. Il a aimé David au prix de sa pro­pre vie. Ruth a aimé sa belle-mère Noé­mi et lui a don­né une nou­velle rai­son de vivre. Dieu peut vous présen­ter de telles per­son­nes et vous aider à bâtir des rela­tions avec elles. Réfléchissez. Dieu n’aurait pas dit : « Il n’est pas bon que l’homme soit seul » (Ge 2.18), pour ensuite vous deman­der de vivre en soli­taire. Être face à face avec soi-même, c’est par­fois la pire des com­pag­nies ! Mais il vous fau­dra sans doute guérir avant de pou­voir établir des rela­tions saines et faire des choix judi­cieux. Apprenez à faire le tri dans vos rela­tions. Rien ne vaut les liens du coeur. Lais­sez Dieu tra­vailler en vous. Quand vous serez prêt(e), il vous indi­quera les bonnes adress­es. En même temps, apprenez à mieux le con­naître car il est la source d’une réelle estime de soi. Si votre dernière rela­tion vous en a privé et vous a vidé spir­ituelle­ment, utilisez ce temps pour vous remet­tre sur pied. C’est l’occasion ou jamais ! Met­tez-vous à aimer comme Dieu aime. Il voit nos imper­fec­tions, s’accommode de notre hos­til­ité et nous aime mal­gré tout. Cette idée vous aidera à ne pas écarter une bonne per­son­ne parce qu’elle a fait une erreur. Met­tez-vous votre voiture à la casse à cause d’une sim­ple rayure ? Dieu ne garde pas le sou­venir de nos fautes (voir Ps 130.3). Aujourd’hui, deman­dez-lui de vous mon­tr­er com­ment con­stru­ire des rela­tions fortes et saines. Il le fera !