En agri­cul­ture, il y a un temps pour les semailles, un temps pour la crois­sance et un temps pour la récolte. Il en est de même dans le roy­aume de Dieu. D’anciens mis­sion­naires se sont réu­nis pour partager leurs expéri­ences du ter­rain. Leur ren­con­tre a généré un proces­sus pas­sion­nant en cinq étapes. 1) La nais­sance. Au départ, cha­cun a reçu avec ent­hou­si­asme une vision du Saint-Esprit assor­tie de la ferme recon­nais­sance qu’elle prove­nait de Dieu. 2) La pré­pa­ra­tion. C’est sou­vent une étape où les rêves meurent faute d’effectuer le néces­saire pour se pré­par­er. Si Dieu vous donne une vision, elle doit être suiv­ie d’une ini­tia­tive de votre part, sinon elle ne sera qu’un rêve éphémère. 3) La tra­ver­sée du désert. Une de nos grandes idées reçues est de croire que si quelque chose vient vrai­ment de Dieu, il n’y aura pas de com­bat. C’est un mythe ! Soyez certain(e) du con­traire. Cette étape met notre fidél­ité au banc d’essai, pas moyen d’y échap­per. 4) La réal­i­sa­tion. C’est là qu‘on peut enfin jouir des fruits de sa pré­pa­ra­tion assidue et de la fidél­ité de Dieu. 5) Un nou­veau départ. Ces dirigeants se sont tous retrou­vés face à une nou­velle vision du Saint-Esprit. Ils en ont con­clu que leur min­istère avait con­sisté en un cycle con­tinu de visions tou­jours plus grandes. Et comme Dieu leur en avait con­fié tou­jours davan­tage, la pré­pa­ra­tion deve­nait plus cru­ciale et la bataille d’autant plus rude. Main­tenant, vous con­nais­sez les étapes de votre vision !